jeudi 27 juin 2013

Les terroristes sont musulmans. Mais on ne doit pas le dire !

Nos politicards nous prennent pour des c... ! Oui, c'est confirmé! Quand les terroristes sont tous ou presque d'origine moyen-orientale et musulmane, des traitres trouvent choquant de le dire. Il faut leur inventer des terroristes là où il n'y en a pas, des terroristes occidentaux, extréme-orientaux, latino-américains, etc, pour leur plaire. Sinon, on est racistes! Oui, l'amalgame a encore bon dos, avec ces dhimmis. 

Pour eux, il faut "diluer" l'islam pour qu'il passe inaperçu, malgé tous les crimes horribles dont il est coupable à travers toute la planète. 



Raciste ou réalité ? Un membre du Congrès de Seattle veut retirer une affiche du FBI représentant des terroristes.

Traduction très libre de l'article de ERIC WILKINSON paru dans KING FIVE News 


Dans la guerre mondiale contre le terrorisme, l'information est essentielle. Une partie infime du public qui accède à l'information peut être déterminante dans le succès d'une opération et permettre ainsi de sauver de nombreuses vies. 

C'est pourquoi le FBI a déployé une nouvelle campagne de publicité sur les panneaux publicitaires et sur les autobus. Il montre les visages des 16 terroristes les plus recherchés de la planète. 

Le problème est que, aussi incroyable que cela puisse paraître, les bien-pensants trouvent que ces terroristes ne sont pas représentés à leur avantage. Ils disent qu'ils sont représentés d'une manière peu flatteuse.

Parce qu'il convient de présenter un tueur sous son aspect le plus avantageux. Le monde tourne vraiment à l'envers!

"En regardant les photos, on constate que ceux qui y sont représentés sont tous d'une seule couleur", a déclaré un membre du Congrès Jim McDermott, de Seattle. McDermott a donc demandé au FBI de retirer les affiches, qu'il qualifie de "raciste" car il n'y a pas de personnes blanches.

Ce renégat ajoute que "les terroristes sont de toutes formes, de toutes tailles et de toutes couleurs et si on veut parler de terroristes, alors il ne faut pas seulement parler de personnes à peau brune".  

Il reproche donc au FBI de ne pas avoir inventé des terroristes blancs (ou peut-être Mongols ou Japonais, ou Lapons, pourquoi pas? Ou Irlandais, parce qu'il faut aussi des rouquins!) pour accompagner les musulmans, qui sont pourtant quasiment seuls sur terre à vouloir éradiquer tous ceux qui ne sont pas comme eux, et même ceux qui professent le même dogme satanique qu'eux. 

"Combien de visages blancs étaient représentés sur l'affiche?" ajoute encore ce dhimmi idéal. À vrai dire, il y a au moins un, de blanc, mais, manque de chance, il s'appelle Omar Hammami! Le FBI le présente comme originaire de l'Alabama, mais il est difficile de dire qui il est derrière sa barbe et son turban. L'affiche montre également trois hommes d'origine asiatique. Sur les 32 personnes figurant sur cette liste de terroristes les plus recherché du FBI, seulement six ne sont pas d'origine moyen-orientale. 

Certains disent que l'affiche n'est pas raciste. C'est la réalité. "Si ce sont les visages du terrorisme, vous devez faire avec, ce n'est que vérité", a déclaré Dale Cavanaugh après avoir vu l'annonce. Aussitôt traité de raciste par le sénateur des musulmans, McDermott. 

Pour le moment, ce vendu, traitre à son pays, n'a pas eu de réponse du FBI. 

L'islam a déclaré la guerre à l'Occident, mais l'Occident ne le sait pas encore: il continue de porter au pouvoir des traitres et des dhimmis qui finiront bien par céder leurs pays aux adeptes de la Charia. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire