jeudi 11 septembre 2014

Pour 92% des Saoudiens, l'Etat Islamique est conforme à l'islam.


Sondage: 92% des Saoudiens estiment que l'Etat islamique "est conforme aux valeurs de l'islam et à la loi islamique (la charia)". 

Robert Spencer, Jihad Watch le 25 août 2014.

Ce qu'on aimerait savoir, c'est comment ces 92% de Saoudiens en sont arrivés à ce constat? N'ont-ils pas écouté les déclarations de Barack Hussein Obama et de David Cameron, celles du pape de Rome et de l'archevêque de Brisbane, qui leur ont pourtant bien dit, en insistant bien lourdement, que l'Etat islamique n'a rien à voir avec l'Islam? 
N'ont-ils pas écouté non plus les groupes musulmans en Occident qui ont condamné (oh, pas bien fort, il est vrai, et en termes plutôt vagues, non spécifiques) l'Etat islamique? 

Ainsi donc, le royaume des Deux Lieux Saints, qui est gardien du dogme, animateur de la Pensée islamique, royaume dédié en totalité à la mise en œuvre de l'islam dans les moindres détails de la vie, serait en quelque sorte un repaire de dangereux kouffars? Ce royaume dont la mission est de veiller à la parfaite orthodoxie dans la pratique de l'islam, ce royaume voué à allah et à son prophète ne serait finalement que le pays des "mal-comprenants" (misunderstanders) de l'islam? 

Quelle étrange tournure que celle que prennent ces événements! Comment cela a-t-il pu se produire? Et dans cette histoire, qui a donc pu mentir effrontément à toute l'humanité? Les grands dirigeants occidentaux ou les vrais musulmans, ceux qui vivent dans ce pays Gardien du Dogme? 

La vérité est simple et bien prosaïque: à l'inverse du peuple saoudien et de sa réaction spontanée d'aghésion à l'islam véritable mis en oeuvre par l'Etat islamique, les Autorités saoudiennes se doivent de montrer le visage de la taquiyya au reste du monde, ils ne peuvent pas publiquement ne pas annoncer qu'ils sont contre l'Etat Islamique. 

Cet Etat islamique qui pourtant fait exactement, à une nuance près, ce que pratiquent  les Saoud chez eux, dans leur califat à eux. Car l'unique différence entre les "fous d'allah" d'Irak et de Syrie et les Saoud, c'est que ces derniers ne tuent pas les chrétiens. Plus précisément: pas ouvertement, car quand ils veulent les tuer, ils leurs inventent un délit. Par décapitation publique, pour l'exemple. 
Vous dites barbarie? Comme l'Etat islamique! 
Vous dites justice expéditive? Encore un point commun avec l'Etat islamique! 
Et tous ces points communs, ils les partagent aussi avec le prophète de l'islam, le "beau modèle" de tous les musulmans, "l'être le plus parfait de la Création". Quand il voulait éliminer un adversaire, lui avait l'habitude de dire devant ses soudards: "Qui me délivrera d'Un-tel?" Et aussi d'Une-telle, car il détestait pardessus tout les poétesses, nombreuses dans l'Arabie anté-islamique, et il en avait fait exécuter quelques-unes. Pour un pamphlet contre lui, ou contre une de ses 11 épouses officielles...

Vous pensiez que, mise à part les ingénieurs et les hauts cadres occidentaux, il n'y a pas de chrétiens en Arabie? C'est une erreur: il y a les Philippins, venus ici dans l'espoir très vite déçu de faire vivre leurs familles. Ils sont utilisés comme esclaves, que ce soit sur les chantiers, dans les usines de transformation des produits pétroliers ou en tant que "domestiques". Et bien entendu, ils sont traités comme étaient traités les esclaves de Mahomet et les esclaves de ses Muhadjirun et de ses Ansar. Comme sont traités les esclaves de l'Etat islamique. S'ils en était autrement, c'est que les Gardiens du Dogme seraient les premiers à contrevenir au Dogme. C'est tout simplement une chose impossible et impensable. 
S'ils en était autrement, les Saoud ne seraient pas également les premiers financiers de presque toutes les organisations terroristes musulmanes. Ils ne seraient pas les premiers bailleurs de fonds du djihadisme international et par conséquent, de l'Etat Islamique. Les pétrodollars à profusion, au service d'allah et de son messager, au service de la guerre sainte...


Il est bien facile aux Saoud de copier leurs déclarations sur celles des dhimmis occidentaux. Mais la vérité est spontanée, c'est le cri du coeur du peuple saoudien: 92% d'approbation. Vox populi, comme on dit... Pour autant, il n'y a pas 8% d'athées et d'apostats en Arabie: ces 8% sont à mon avis ceux qui ont senti le piège de ce sondage et ont vite repris le réflexe islamique du double langage. 

Le reste n'est que Taquiyya, mais le mensonge et le double langage islamiques sont démasqués par de plus en plus de gens à travers le monde. 

Ah, au passage, une petite précision: les usines de transformation des produits pétroliers utilisent des technologies de pointe et devinez à qui sont confiées leur maîtrise et leur gestion ? A des Entreprises high-tech israéliennes! Hypocrisie toujours présente et prédominante dans le monde musulman... cela dure depuis 14 siècles! 
Vous ne me croyez pas? Ce n'est pourtant pas moi qui l'affirme, c'est la presse musulmane (lire ici et également ici). De quoi provoquer la fitna? Non, pas d'inquiétude pour autant: l'hypocrisie et le mensonge protègent l'islam, comme ils le font depuis l'an 610, année de la première "révélation".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire