mardi 4 mars 2014

Adieu, Grande-Bretagne! Bonjour, Britanistan!

Chronique de l'islamisation de la Grande-Bretagne

1° La gauche britannique sponsorise le djihad.

Lire l'article de Robert Spencer, Jihad Wach 

L'organisme de bienfaisance Mainstream a fait des dons énormes à un groupe islamique djihadiste, Cageprisoners.

Cageprisoners Ltd, basée à Londres, a comme façade légale la défense des droits de l'homme et son but déclaré est de "sensibiliser à la situation des prisonniers de Guantanamo". En réalité, c'est un groupe lié aux talibans et au terrorisme international.

Un journaliste du quotidien canadien, le National Post, a décrit l'organisation comme "un front de talibans et des dévots d'al-Qaïda qui se présente frauduleusement comme une association des droits de l'homme".

Robert Spencer: "C'est un signe de savoir jusqu'où est allée la Grande-Bretagne: même avant que son dirigeant Moazzam Begg n'ait été arrêté, Cageprisoners était bien évidemment un groupe pro-djihad. Cageprisoners est le chouchou à la mode de la gauche, et il est comblé grâce aux dons des bobos-gauchos qui méprisent leur propre nation et leur patrimoine, tandis que les ennemis du terrorisme djihadiste sont diabolisés, marginalisés, et bannis du pays"  [l'auteur de l'article, Robert Spencer, ainsi que Pamela Geller, sont effectivement interdits de territoire britannique pour leurs positions anti-islam].


___________________________________
___________________________________

2° Le Parlement britannique s'inquiète de l'expulsion de terroristes.

Lire l'article de The Muslim Issue  

Au Parlement britannique, on se plaint: l'expulsion des terroristes constituerait une violation de leurs droits de l'homme.

"Les libtards ["libéraux attardés", contraction des 2 mots] sont de sortie et ils sont en nombre en Grande-Bretagne. Pas besoin de deviner quel groupe est derrière les arguments absurdes des "droits-de-l'hommistes" à protéger les djihado-terroristes et essayer de les garder de force en Grande-Bretagne. Le gouvernement britannique et les villes sont saturées de membres des Frères musulmans."

Welcome to New-Britain
___________________________________
___________________________________

3° Islam djihadiste dans les écoles privées

Les Autorités ont découvrent un plan global islamique pour prendre en charge leur système scolaire.

Lire l'article de Sharia Unveiled 
Ecole du djihad, du terrorisme et de la haine envers les blancs.
Au tableau: "l'islam pour le Royaume-Unis 2020"

Des enfants dès l'âge de 9 ans montrent déjà des signes de radicalisation
Trois inquiétants rapports sur l'extrémisme musulman en Grande-Bretagne.

3.1 Le conseil municipal de Birmingham a découvert les plans de salafistes visant à prendre le contrôle des écoles laïques et à les transformer en académies confessionnelles. 

3.2 Le  deuxième rapport dit que les experts anti-terroristes au Royaume-Uni pensent que des enfants dès l'âge de 9 ans montrent des signes d'extrémisme islamique.
La police a révélé un total de 2.653 jeunes âgés de 15 à 24 ans qui ont été soumis à des programmes de "déradicalisation" financés par le gouvernement entre 2006 et 2013.

3.3 Le  troisième cas implique encore Moazzam Beggue, le president de Cageprisoners, mêmé à cet énième scandale, cette fois en rapport avec le système scolaire britannique. 



C'est pour ces raisons qu'en France on ne devrait pas accepter ces écoles confessionnelles où on n'y enseigne que la haine des "blancs" et qui sont de véritables usines à djihadistes et à terroristes. Malheureusement, l'Education Nationale commence à accréditer quelques écoles coraniques.


___________________________________
___________________________________

4° Derrière les portes closes: la radicalisation des enfants au Royaume-Uni

Lire l'article de Sharia Unveiled 

Boris Johnson, de  The Telegraph: "Cela a dû été terrible pour la famille du Tambour Lee Rigby d'écouter les délires de ses assassins quand ils ont finalement été transérés dans leurs cellules et, on l'espère, pour une longue incarcération. Si ces parents pouvaient avoir une maigre consolation, ce serait qu'on n'ait plus à entendre leurs mots.

La question la plus importante est maintenant de savoir comment nous empêcherons d'autres jeunes, et des femmes, de succomber à ce virus terrible: la contagion de l'extrémisme islamique radical ."



Parler d'islamisme radical au Britanistan est un doux euphémisme. La peste verte a infecté et empoisonné toute la société. 
Sinon, comment imaginer que le Conseil national pour les libertés civiles pense naïvement que "les pédophiles doivent être victimes de leurs propres pulsions et que ce n'est donc pas de leur faute si on les a si largement haï" ?

Cette fois, les Britanniques sont irrémédiablement foutus. Ils chantent encore leur "grande et glorieuse société polychrome" [sic!], trouvent des excuses à des actes les plus abominables qui soient, poussant jusqu'à considérer les criminels comme des victimes. Il ne reste plus au Parlement de Grande-Bretagne qu'à baisser l'âge légal du mariage des fillettes, le ramener à 9 ans, l'âge de la petite Aïcha quand elle a été violée par un certain gourou.

UK Muslim :  la "grande et glorieuse société polychrome"


Les Britanniques ont beau rappeler leur forte réticence à porter un jugement sur la "culture" de quelqu'un d'autre, là, il s'agit d'enfants qui courent un danger majeur. Mais comme pour l'excision, ils sont prêts à toutes les concessions au nom de ce principe, y compris à vendre leur âme. Leur pays est champion d'Europe en matière de pédophilie et d'excision, ils se classe juste derrière la Suède pour les violences envers les femmes. Toutes ces bonnes avancées sociologiques,  ils les doivent bien sûr à leurs musulmans. Mais rien ne les fera dévier: ils continueront stoïquement, flegmatiquement, à faire des concessions, des "accommodements raisonnables", à sens unique bien entendu. 

Les britanniques avouent leur impuissance, ils avouent avoir perdu contre l'islam conquérant:
"À l'heure actuelle, il y a une réticence des services sociaux pour intervenir, même quand eux et la police ont la preuve claire de ce qui se passe". 

La messe, ou plutôt la chahada - profession de foi - , est dite. Circulez, il n'y a plus rien à voir en Islamic-land britannique. 
___________________________________
___________________________________

5° La culture du viol pédophile est 200 fois plus importante chez les musulmans

Lire l'article de The Muslim Issue 

"Dure réalité de la pédophilie et du proxénétisme des enfants musulmans britanniques: les 4% de musulmans vivant en Grande-Bretagne représentent 200 fois plus que tous les autres groupes ethnico-religieux, et c'est seulement un petit aperçu de la réalité, c'est la partie immergée de l'iceberg qu'est le djihad-rape, la culture du djihad-du-viol islamique en Grande-Bretagne. Il ne représente que les cas qui ont été recensés. 
Le proxénétisme au Royaume-Uni, une criminalité rampante et généralisée, couverte et protégée par des politiciens et par des policiers musulmans locaux. 

C'est pour cette raison que les musulmans ne devraient jamais être autorisés à prendre aucune fonction officielle. En fait, en règle générale, les immigrants des pays pauvres et corrompus qui adhèrent à des idéologies totalement contraires aux droits de l'homme ne devraient jamais être autorisés dans toute forme fonction officielle ou administrative.

Un nombre infime de musulmans se prononce contre le proxénétisme des enfants au Royaume-Uni. Et sur une population d'environ 5 millions de musulmans, pas une seule organisation musulmane de lutte contre cette criminalité. Mais ne vous avisez pas d'en parler, vous seriez taxé d'islamophobe."

Visionner la vidéo en anglais


La culture du crime, du djihad-rape et de la pédophilie chez les musulmans est plus particulièrement présente en Grande-Bretagne. Les politicards véreux, et couards, le laxisme, les zones de non-droits, les milices privées musulmanes qui ont officiellement remplacé les "bobbies" dans certains quartiers des grandes villes, le fait qu'on ait concédé aux musulmans le droit d'appliquer les règles islamiques à travers les 85 tribunaux officiels de la charia, qui sont chargés de "résoudre" les problèmes familiaux des musulmans en "shuntant" la Justice traditionnelle. Tout cela mène inéluctablement la Grande-Bretagne à son islamisation totale, à en faire sous peu un émirat qui n'aura rien à envier à Saoudi. Il ne restera aux Anglais que le tea o'clock, à condition qu'il ne tombe pas à l'heure de la prière... Pauvre Albion, les restes des os des ancêtres, ceux qui ont fait l'Empire britannique, doivent s'entrechoquer dans leurs tombes.

Les crimes d'honneur, les mutilations génitales,  les mariages forcés, le "toilettage" et l'exploitation d'enfants dans un but sexuel, les enfants drogués avant d'être abusés, les pédophiles qui ne ressentent aucune honte, aucune culpabilité, de tout cela, la Grande-Bretagne en est malade. Et tout cela, ce sont des conceptions musulmanes et uniquement musulmanes, elles sont ancrées dans l'inconscient collectif musulman car leur gourou s'était comporté de la même manière, et pour eux, ils ne font qu'imiter les faits  et gestes de "l'être le plus parfait de la création". Pourquoi le font-ils? Parce que le coran et la sunna non seulement le permettent, mais l'encouragent et en font une vertu et des grandes qualités morales. De la haute moralité, en effet. Qu'on impose à petites dose à l'Europe. Mais les bien-pensants veillent au grain: gare à celui qui fait le lien entre ces abominations et l'islam, "religion" d'amour etc ...

La France ferait bien de faire attention: elle a plus de musulmans sur son sol que la Grande-Bretagne.
___________________________________
___________________________________

Aucun commentaire:

Publier un commentaire