lundi 24 mars 2014

Britanistan: une école publique a fait installer des haut-parleurs pour l'appel islamique à la prière

Grande-Bretagne: une école publique fait l'objet d'une enquête pour avoir fait installer des hauts-parleurs destinés à l'appel islamique à la prière. 

Bienvenue en BRITANISTAN
Jumelé avec ISLAMIZATION


Reblogué très librement depuis Jihad Watch du 23 mars 2014

La Grande-Bretagne continue à galoper vers sa ruine. L'école Park View n'est pas une école religieuse. Elle n'a, par conséquent, aucune raison de dépenser un sou pour des haut-parleurs destinés à l'appel islamique à la prière, pas plus que l'école ne saurait dépenser de l'argent pour des bénitiers ou des rouleaux de la Torah. 


L'école Park View de Birmingham,
 convertie en madrassa islamique.


Que cette école ait agi ainsi donne une énième indication de l'impératif culturel majeur actuel: on doit "apaiser" les musulmans, peu importe le prix à payer.


"Une école publique de Birmingham a dépensé 70.000 £ pour l'installation d'enceintes dans la cour de récréation pour appeler les élèves à la prières islamique".
Une source proche de l'enquête a déclaré au Sunday Times: "L'EPT (l'agence de financement de l'Education) a fourni des éléments de preuve montrant qu'il y a eu en plus surfacturation et que le coût réel de cette installation est de la moitié des 70.000 £ facturés à l'école.
Rien ne parvient à altérer le légendaire flegme britannique. Ni le fait qu'une école publique dépense de l'argent public pour plaire à l'islam conquérant, ni le fait que cette école dispense des sessions d'études islamiques, ni le fait que certaines autres écoles publiques soient victimes d'un complot intitulé Operation Trojan Horse (voir ci-dessous).
Un ancien employé de l'académie est entendu par les Autorités pour avoir affirmé que dans certaines écoles, le personnel non-musulman est traité injustement et qu'il y a des tentatives d'inclure les études islamiques dans le programme d'enseignement.
Des préoccupations ont également été soulevées concernant la mixité dans cette école. A l'exemple du tennis: l'enseignant est amené à poser ses mains sur le corps pour montrer un mouvement, c'est une chose intolérable pour l'islam. Les filles ont donc été exclues du tennis, car les cours ne pouvaient être dispensés que par des enseignants de sexe masculin. Grace à la directrice de cet Etablissement, Lindsey Clark.
La directrice de l'école Park View

La directrice a fait encore bien mieux dans la dhimmitude: elle a mis en place une madrasa [école coranique] entièrement féminine pour 8 de ses élèves, arguant que ces étudiantes avaient des problèmes dans les madrassate [pluriel de madrassa] gérées par les musulmans.

Pincez-moi, je dois être en plein cauchemar! 
___________________________________


Royaume-Uni: Opération Trojan Horse



Des parents musulmans ont planifié une stratégie baptisée "Opération Cheval de Troie" pour évincer les chefs d'établissement non-musulmans et transformer les écoles en madrassates. 

Islamic Trojan horse

Jihad Watch du 2 mars 2014

Un complot de prise de contrôle islamique dans les écoles publiques britanniques, qui commence par les villes à très fortes population musulmane, comme Birmingham, Bradford ou Manchester. Park View est une des écoles mentionnées. 

Le complot vise à définir une stratégie d'identification des écoles dans les quartiers musulmans, et de les débarrasser des têtes non-musulmans, en "parachutant" des enseignants islamiques et en éliminant tous les non-musulmans.

Une lettre détaillant le plan revendique la volonté de changer progressivement dans un premier temps les directeurs et les enseignants de 4 écoles de Birmingham.

Ces écoles sont Adderley Primary, Saltley School, Park View School et Regents Park Primary School.


La lettre dit que les villes avec des populations musulmanes fortes et qui ont une "croissance rapide" devraient mener cette stratégie: 
"Nous avons une obligation envers nos enfants pour remplir nos rôles et nous assurer que ces écoles sont dirigées suivants les principes islamiques.
La lettre dit aussi que les parents pourraient être encouragés à se retourner contre les équipes dirigeantes: 
"Elles corrompent leurs enfants par les enseignements sur l'éducation sexuelle, les homosexuels, la mixité dans le sport et la piscine, et qu'on incite leurs enfants aux prières chrétiennes".
___________________________________


Ce n'est en aucun cas pas la dernière fois qu'un incident grave de ce genre va arriver. En fait, cet incident est le présage de bien d'autres catastrophes à venir, tant les Occidentaux sont pleutres et cèdent aux musulmans dans tous les domaines. Leur soucis principal n'est pas de regarder la réalité en face et de répondre courageusement aux défis lancés par l'islam de conquête mais, bien au contraire, de s'aplatir devant leurs exigences sans cesse à la hausse. 

La France et le reste de l'Europe ne sont pas à l'abri de la "dhimisation" de la société. En outre, le temps et la démographie travaillent pour l'islam. Si rien n'est fait très rapidement, l'Europe pourra faire le deuil de ses valeurs héritées de la civilisation gréco-romaine et du Siècle des Lumières. Retour garantit à l'âge des cavernes.

"Apaiser les musulmans, quel que soit le prix à payer". Des formules comme celles-là ont conduit les Daladier et les Chamberlan et autres politicards irresponsables à tout céder au nazisme. Pour paraphraser Churchill, on peut dire qu'à force de concessions, ils vont connaitre le déshonneur et en plus, ils n'éviteront pas la guerre que prépare l'islam de djihad. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire